Installée devant le poste de police en 2011, l’œuvre Si les maisons et les arbres pouvaient parler, de l’artiste Chantal Lagacé, avait été conçue de manière à ce que le public puisse l’apprécier sur 360 degrés. Or, jusqu’à tout récemment, un grand dénivelé empêchait d’en faire le tour et des arbustes, ayant pris beaucoup d’ampleur, camouflaient tout le bas de l’œuvre.

Afin de remédier à la situation et de pourvoir cette œuvre issue de la Collection d’œuvres d’art de la Ville de Sherbrooke d’un aménagement approprié, la Division des parcs a réalisé ces dernières semaines un superbe aménagement!

Voici donc une réalisation de la Division de la culture qui bénéficie du travail d’aménagement mené de main de maître par la Division des parcs et des espaces verts. L’équipe des bâtiments a elle aussi pu y mettre son grain de sel en installant un raccordement électrique qui permettra d’ajouter un éclairage en 2021.

Chapeau à toutes ces équipes!